L’habitat des Réunionnais s’est transformé en neuf ans - Le logement en 2006

Nelly ACTIF chef du service "études" direction régionale de l’Insee

Le nombre de résidences principales, estimé à 267 000 à la fin 2006 a augmenté de 63 000 depuis 1997. Cette croissance résulte de deux phénomènes opposés : d’une part la construction dynamique de logements neufs ainsi que la réhabilitation de logements anciens, d’autre part des disparitions de logements plus fréquentes que sur le territoire national. Le nombre de logements s’accroît à un rythme rapide, rendu nécessaire par la croissance démographique et le vieillissement de la population 1. De l’ordre de 3 % par an, le taux de croissance du parc de logement est le double de celui de la population.

Revue économie de La Réunion Hors série
No 5
Paru le : 01/06/2009