L'innovation en Corse : économie générale

Alexandre GAUTIER

Entre 1990 et 2007, la richesse produite en Corse, mesurée par le produit intérieur brut, a augmenté à un rythme moyen de 2,1 % par an, voisin de la moyenne nationale. Après plusieurs années de quasi-stagnation, l'économie corse a décollé à partir de 1997 et figure depuis parmi les plus dynamiques de France. Ce dynamisme est commun à la plupart des îles européennes qui présentent, par ailleurs, certaines similitudes dans leur paysage économique. La Corse est ainsi plus proche de ces territoires insulaires, notamment des départements d'outre-mer, que de la plupart des régions continentales françaises. En Corse, la croissance économique a bénéficié jusqu'en 2003 des effets favorables du tourisme et, depuis 1999, de la très forte expansion de la construction. De plus, les services administrés contribuent largement à cette dynamique d'ensemble. Les services aux entreprises participent également à ce mouvement depuis les dernières années. Si le dynamisme de l'économie insulaire est un atout majeur pour l'émergence de l'innovation, sa structure particulière - faible industrie, surreprésentation de l'administration - en limite le potentiel.