Articuler mutations urbaines et démographiques pour la prospective territoriale

Christian CALZADA

Le vieillissement de la population, l’augmentation du nombre de ménages, la diminution de leur taille, l’instabilité familiale et professionnelle grandissante de ces ménages, ont des répercussions sur les territoires de la ville. Alors que la baisse de la fécondité a pu entraîner un déclin rapide des villes, l’augmentation des solos, une fécondité plus tardive, des couples biactifs plus nombreux ont pu favoriser une réurbanisation des villes. L’objet de cette communication est d’analyser les conséquencesspatiales des dynamiques démographiques des ménages lorrains au sein des aires urbaines de Nancy et Metz, entre 1999 et 2005 et à l’horizon 2015.

Economie Lorraine
No 170
Paru le : 01/06/2009