En Rhône-Alpes, un salarié sur cinq a changé de métier en 2006

Michel Bonnet, Insee,en collaboration avec PRAO et DRTEFP

La mobilité professionnelle des salariés, choisie ou subie, dépend fortement du métier exercé, de leur secteur d'activité, de leur âge et de leur niveau de qualification. L'analyse des changements de métier en Rhône-Alpes met en évidence différentes formes de parcours. La mobilité peut permettre des transferts de compétences et concourt à l'insertion professionnelle des salariés peu qualifiés. La rémunération des salariés mobiles varie davantage que celle des stables.