Lieux d’emploi et lieux de résidence : des espaces à vocations distinctes

Geneviève Simonneau, Isabelle Bonneau

L’emploi limousin se concentre dans les villes-centres ; le périurbain et l’espace rural renforcent leur vocation résidentielle. La césure s’accentue ainsi entre les territoires où se situe l’emploi, et ceux où réside la population. Favorisées par ce déséquilibre, les navettes journalières s’intensifient. En 2006, pour la première fois, plus d’un Limousin sur deux travaille en dehors de sa commune de résidence. L’usage des transports en commun reste peu répandu. Huit personnes sur dix vont travailler en voiture.