La prise en charge des personnes âgées dépendantes d’ici à 2020. Un enjeu fort pour les départements

Alain Ménard

A l’horizon 2020, le nombre de personnes âgées de 60 ans et plus augmenterait nettement en Basse-Normandie (+ 36 % entre 2005 et 2020). Le nombre de personnes potentiellement dépendantes progresserait également (+ 14 %). Les personnes âgées dépendantes vivant à domicile seraient en forte augmentation (+ 21,4 % entre 2005 et 2020). En institution, leur effectif progresserait de 2,5 % (+ 5,2 % dans le Calvados). En suivant les hypothèses du Centre d’Analyse Stratégique (CAS), les emplois liés à l’augmentation de la population âgée devraient croître de 35 % entre 2005 et 2020 dans la région, autant en institution que pour le personnel intervenant à domicile. Au regard des plafonds actuels de l'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA) à domicile, davantage de ménages âgés disposeraient d’un revenu insuffisant pour faire face financièrement à une éventuelle dépendance (+ 38 % pour le Calvados, + 27 % pour la Manche et l’Orne). La prise en charge des personnes dépendantes vivant seules à domicile sera un enjeu : près de 5 200 personnes vivraient ainsi en Basse-Normandie en 2020.

Cent pour Cent
No 192
Paru le : 30/07/2009