Pays de l’Aire urbaine de Belfort-Montbéliard-Héricourt-Delle Les salariés résident de plus en plus en dehors des pôles d’emploi

G. Dabet, A. Mirault et V. Riveron

Depuis 1999, les salariés du Pays de l’Aire urbaine de Belfort-Montbéliard-Héricourt-Delle sont de plus en plus mobiles. Ils résident davantage en périphérie de Belfort et à l’ouest de l’Aire urbaine. L’emploi se concentre toujours plus sur Belfort, Sochaux et Montbéliard. Les distances parcourues pour se rendre au travail restent relativement courtes. En effet, la moitié des salariés qui quittent leur commune parcourent moins de neuf kilomètres. Les hommes sont plus mobiles que les femmes. Les ouvriers sont les plus nombreux à travailler en dehors de leur commune de résidence. Mais, les cadres parcourent des distances plus longues quand ils ne travaillent pas dans leur commune de résidence.

l'Essentiel INSEE Franche-Comté
No 115
Paru le : 01/07/2009