La dégradation économique se concrétise par un repli sensible de l’emploi

Insee Poitou-Charentes

Avec -3 800 emplois salariés détruits en 2008, l’économie du Poitou-Charentes efface une partie des gains de l’année 2007 (+7 500 emplois). L’emploi intérimaire est le plus exposé (-26 %). Le secteur le plus touché est l’industrie automobile qui, en comptabilisant l’emploi intérimaire, régresse de -12 %. La construction a cessé de créer des emplois après trois années fastes. Le secteur des services contribue le plus au volume des emplois détruits (-2 400) principalement du fait de la chute de l’emploi intérimaire. Le dynamisme des services aux particuliers (+2,1%) compense en partie ce déficit d’emplois. Si l’emploi des quatre départements diminue, la Charente-Maritime, principal contributeur à l’économie régionale, subit le plus fort repli en volume (-1 550 emplois) et en rythme (-1,3 %). Le retournement se propage plus rapidement à la Charente-Maritime et à la Vienne, plus dynamiques économiquement. Ils sont donc plus exposés au retournement de conjoncture. Dès le 2e trimestre 2008, l’emploi recule. En revanche, l’emploi dans les deux autres départements résiste jusqu’au 3e trimestre, mais se replie plus brutalement au dernier trimestre.

Les cahiers de Décimal
No 52
Paru le : 27/07/2009