En Poitou-Charentes, cinq pôles concentrent les deux tiers des séjours en hôpital

Jean-Pierre Ferret

Les structures hospitalières des grandes agglomérations exercent un large rayonnement territorial, en regroupant des établissements des secteurs publics et privés dotés de l'ensemble des spécialités et d'une grande capacité d'accueil. Les zones d'influence des autres hôpitaux sont plus limitées. Si les temps d'accès sont majoritairement inférieurs à trente minutes pour la plupart des spécialités, les patients résidant aux confins de la Vienne, de la Charente et de la Haute-Vienne et dans les îles de Charente-Maritime ont des temps plus importants. En 2010, le nord des Deux-Sèvres affichait une accessibilité assez faible dans certaines spécialités telles que la cardiologie et la cancérologie.

Décimal
No 339
Paru le : 08/04/2014