Un rebond plus fort de l'économie du Poitou-Charentes jusqu'en 2011

Christine Chardon

Après une croissance un peu plus vive jusqu'en 2007 et la crise de 2008-2009 plus sévère, le PIB du Poitou-Charentes se redresse plus sensiblement qu'en moyenne de province, surtout en 2011. Le tertiaire est le plus fort contributeur à la croissance régionale, comme ailleurs en province. L'économie présentielle, davantage orientée vers le tertiaire, participe au redémarrage. Le surplus de croissance régionale s'explique surtout par les contributions du secteur non marchand et de l'agriculture en 2010 et en 2011. Le surplus de croissance régionale sur les deux dernières années est aussi dû à des effets spécifiques à la région. D'une part, le dynamisme démographique, porté par les migrations, contribue à stimuler la croissance économique. D'autre part, la hausse du taux d'emploi féminin participe à l'amélioration du niveau du PIB par habitant. Malgré tout, les PIB par habitant et par emploi régionaux restent parmi les plus faibles des régions françaises, en lien avec une structure économique à plus faible valeur ajoutée.