Pauvreté dans les Pays de la Loire : la crise accentue les inégalités sociales et territoriales

Vincent Bonnefoy, Nicole Gicquaud (Insee)

Les Pays de la Loire ont été moins frappés par l'augmentation de la précarité induite par la crise économique amorcée en 2008. En 2011, 11,6 % de la population régionale vit sous le seuil de pauvreté, représentant une augmentation de 0,9 point par rapport à 2008, contre 1,2 point en France métropolitaine. En dépit d'une évolution de l'emploi dans la région un peu plus favorable, expliquant en partie ce constat, le marché du travail s'est nettement dégradé. Avec une population active qui croît plus rapidement qu'ailleurs en métropole, l'insertion des actifs sur le marché du travail constitue un défi majeur qui conditionne l'évolution de la précarité. Au-delà, la problématique de maintien en emploi des séniors se renforce. Les politiques publiques en matière de lutte contre la pauvreté sont en outre confrontées à des enjeux localisés : à l'image de la forte montée de la précarité dans la Sarthe, la crise économique a renforcé les inégalités territoriales en touchant davantage les personnes les plus vulnérables.

Étude
No 136
Paru le : 19/06/2014