Le carroyage au profit des politiques de l'habitat : illustration sur la Communauté d'agglomération Pau-Pyrénées

Brigitte Saragosa, Thomas Tortosa

La réalisation et le suivi des Programmes locaux de l'habitat (PLH) nécessitent une connaissance précise de l'occupation sociale des parcs de logements ainsi que des parcours résidentiels des habitants. La technique du carroyage, qui s'affranchit de tout découpage administratif, offre une finesse d'observation particulièrement adaptée à l'analyse urbaine. L'étude sur la Communauté d'agglomération de Pau-Pyrénées (CAPP) en est une illustration. La CAPP regroupe 14 communes aux profils variés, tant par la taille que par la structure du parc de logements et les caractéristiques des populations. Sa croissance démographique modérée est surtout portée par ses communes périphériques. Les arrivées des jeunes pour leurs études sont plus nombreuses que les départs des actifs occupés de 30 à 54 ans.

Le Quatre pages Insee Aquitaine
No 216
Paru le : 05/06/2014