La ligne à Grande Vitesse Est-européenne : une évaluation de l'impact sur le tourisme

Christian CALZADA et Catherine MARQUIS

Avec 11,5 millions de passagers transportés en 2008, le TGV Est aura confirmé son rôle moteur dans la croissance des TGV en France, dont il représente à lui seul la moitié du trafic, et aura bientôt dépassé les objectifs 2010 initialement fixés. La ligne nouvelle a eu des impacts différenciés sur la fréquentation touristique des zones concernées, par l’ampleur des gains en nuitées et par la capacité des zones à capitaliser ces gains par des politiques actives d’offre touristique et hôtelière. Les effets ont été particulièrement importants sur Strasbourg et Metz, mais limités dans le temps. Seule l’agglomération strasbourgeoise résiste à l’érosion.

Economie Lorraine
No 163
Paru le : 01/03/2009