Consommation en faible croissance et nouvelles énergies vertes - Bilan économique 2008

Gaëlle GILBOIRE, Observatoire Energie Réunion

L’Ile de La Réunion reste dépendante de l’extérieur pour sa consommation d’énergie qui est satisfaite à 86,5 % par l’importation de ressources fossiles non disponibles localement. En 2008, les combustibles fossiles importés ont représenté l’équivalent de 1 134 600 tonnes de pétrole, soit une augmentation de 5 % par rapport à 2007. Ces importations se répartissent en 63,5 % de carburants liquides pétroliers, 34,2% de charbon et 2,3 % de gaz butane. Ces produits sont consommés pour la production électrique ou directement dans les secteurs du transport, du résidentiel-tertiaire, de l’agriculture et de l’industrie.

Revue économie de La Réunion Hors série
No 6
Paru le : 01/07/2009