Recensement 2006 : une croissance faible et limitée aux espaces périurbains

Philippe DEBARD

Au 1er janvier 2006, la Lorraine compte 2 335 694 habitants, soit 25 671 de plus qu’en 1999, mais cette croissance de la population régionale est proportionnellement quatre fois moins élevée que celle observée au niveau national. Elle profite surtout à la Meurthe-et-Moselle et à la Moselle, et à un degré moindre à la Meuse qui voit sa population augmenter pour la première fois depuis des décennies. Les Vosges continuent de perdre des habitants mais moins qu’auparavant. En Lorraine, comme en France, les espaces périurbains poursuivent leur croissance et enregistrent les plus gros gains de population. Ils contribuent notamment à l’émergence d’une densification linéaire urbaine Nancy-Metz- Thionville. En revanche, le retour à la croissance des villes-centres et des banlieues des grandes agglomérations observé en France se fait encore attendre dans la région. Quant au léger renouveau du rural, il reste fragile.

Economie Lorraine
No 153
Paru le : 01/01/2009