Les migrations ralentissent le viellissement en Ile-de-France

Rémi Charrier - Service études et diffusion

Entre 2001 et 2006, les échanges migratoires avec le reste de la France sont déficitaires pour tous les départements d’Ile-de-France. Les migrations permettent néanmoins de limiter le vieillissement de la population de la région : les jeunes viennent encore s’y installer pour étudier ou pour débuter dans la vie active. L’Ile-de-France reste la région la plus jeune de France métropolitaine. L’Ile-de-France compte toujours davantage de cadres. C’est la seule catégorie d’actifs dont les échanges sont positifs. Les familles continuent de quitter la région. Seule la grande couronne attire encore des couples avec enfants, en provenance notamment du reste de la région.

INSEE Ile-de-France à la page
No 319
Paru le : 01/06/2009