Les migrations résidentielles s'accentuent dans le centre de l'agglomération parisienne

Nathalie Augustine (Insee Ile-de-France) - Pauline Virot (Apur)

Les déménagements à l'intérieur du centre de l'agglomération parisienne s'intensifient par rapport aux années 1990, au détriment des départs vers la grande couronne ou la province. La construction neuve et un parc important de logements locatifs privés favorisent l'arrivée de nouveaux ménages. Paris, les Hauts-de-Seine et quelques communes de l'est parisien sont très attractifs pour les ménages de cadres. Le nord des Hauts-de-Seine et de la Seine-Saint-Denis accueille davantage les ménages employés ou ouvriers. Les migrations contribuent également à freiner le vieillissement.

INSEE Ile-de-France à la page
No 396
Paru le : 18/10/2012