Bilan socioéconomique 2011 Nord-Pas-de-Calais, Contexte national : L'économie européenne face à la crise des dettes souveraines

Arnaud Degorre, Insee Nord-Pas-de-Calais

Les économies européennes ont enregistré une croissance vigoureuse au 1er semestre 2011, dans la lignée de la bonne tenue de l'activité tout au long de l'année 2010. Toutefois, la crise de la dette grecque s'est traduite à l'été 2011 en un mouvement de défiance généralisé vis-à-vis des dettes souveraines de l'ancien continent, au point de créer un choc d'incertitude qui a affecté les décisions d'investissement et de consommation. La dégradation des notes des dettes publiques est venue entériner un nouveau contexte financier pour la France, l'Italie et l'Espagne. Ce choc d'incertitude s'est traduit dans l'économie réelle par un ralentissement puis une contraction du PIB sur les deux derniers trimestres de l'année. Si les plans de sauvetage de l'économie grecque et l'intervention massive de la Banque Centrale Européenne sont parvenus à apaiser les tensions, les perspectives d'activité demeurent moroses pour le début d'année 2012. La France a échappé à la contraction d'activité et enregistre sur l'année 2011 une hausse du PIB de +1,7 %. Néanmoins, le marché du travail a déjà pâti des moindres perspectives de croissance. Au 2nd semestre 2011, l'emploi marchand recule de 54 000 postes. La France métropolitaine compte 2,7 millions de chômeurs au quatrième trimestre 2011.