Le PIB en Champagne-Ardenne - Lente reprise de la croissance en 2010

Patrick Bouny

En 2010, en Champagne-Ardenne, le produit intérieur brut (PIB) retrouve le chemin de la croissance, après une récession sans précédent depuis l'après-guerre, qui a touché la France, comme toutes les économies avancées. Malgré la reprise de la production des branches agricoles et agroalimentaires, l'activité est encore insuffisante en Champagne-Ardenne pour revenir au niveau du PIB d'avant crise. En 2008, au début de la crise économique, le PIB champardennais se maintenait quasiment à son niveau de 2007. Mais en 2009, il subit le plus fort recul des régions métropolitaines, après la Haute-normandie et l'Île-de-France. Quatrième région industrielle française, en termes de poids de l'industrie dans la valeur ajoutée, la Champagne-Ardenne subit les effets de la conjoncture, de façon plus prononcée qu'au niveau national, en raison de la présence d'activités traditionnelles davantage exposées à la concurrence étrangère. Grâce à son poids important dans l'économie régionale, l'agroalimentaire a permis une augmentation de la valeur ajoutée industrielle de 2 % en 2010, plus forte hausse de toutes les régions métropolitaines (hors Corse). Réalisant près du dixième de la richesse produite en Champagne-Ardenne, l'agriculture affiche de bons résultats en 2010, avec une hausse de 14,4 % de la valeur ajoutée. En 2010, grâce à la reprise générale de l'activité, le secteur des services marchands champardennais se redresse (+2,5 %), mais plus faiblement qu'au niveau national (+3,1 %).

Insee flash
No 161
Paru le : 29/10/2012