L'immigration récente en Aquitaine est teintée d'accent britannique

Hervé Huart

En 2009, en Aquitaine, vivent 50 000 immigrés arrivés en France depuis moins de dix ans. Le plus fort contingent est celui des Britanniques. Le courant migratoire en provenance d'Europe du Nord s'amplifie, tandis que les communautés italienne et espagnole, issues de vagues de migrations plus anciennes, sont moins nombreuses. La population immigrée régionale s'accroît. En 2009, 197 000 personnes immigrées sont installées, soit 6,1 %de la population aquitaine. Cette proportion augmente tout en restant inférieure à la moyenne de province. Sur dix immigrés aquitains, six sont originaires des pays d'Europe et trois sont nés sur le continent africain. Ils s'installent davantage en milieu urbain, mais goûtent aussi aux charmes de la campagne. C'est le cas des Britanniques en Dordogne. Les actifs rencontrent plus de difficultés sur le marché du travail.