Ardèche Méridionale : quand la démographie est source de développement

Bruno Quilici

Entre 1960 et 1970, l'Ardèche Méridionale a connu la désertification rurale. Sa population s'est depuis redressée. Au cours de la dernière décennie, l'augmentation de la population due au solde migratoire rejoint celle des zones les plus dynamiques de la région Rhône-Alpes. L'arrivée de retraités est une constante du territoire, mais aujourd'hui nombreux sont les jeunes actifs parmi les nouveaux arrivants. Certains continuent de travailler dans les départements voisins. D'autres, plus au centre du territoire, viennent y occuper les emplois tertiaires. Travailler à satisfaire les besoins de cette population en termes de logements, d'équipements, de services, de transports est un enjeu fort du territoire, au même titre que le développement de l'activité touristique.

La Lettre Analyses
No 174
Paru le : 29/06/2012