Le Genevois français : la forte croissance démographique soulève des enjeux en termes de services à la population et de conditions de vie

Bruno Quilici

Le Genevois français présente toutes les caractéristiques d'un territoire dynamique. La population est en forte augmentation, grâce à des arrivées massives de jeunes actifs et à un nombre de naissances supérieur à celui des décès. Même si le chômage a fortement augmenté avec la crise, à partir de fin 2008, il reste en dessous des moyennes régionales. Plus d'un actif ayant un emploi sur trois travaille en Suisse. Les travailleurs frontaliers ont des rémunérations élevées et la moyenne des revenus dans le Genevois français est de 15 % supérieure à celle de la région Rhône-Alpes. Parallèlement, l'emploi local progresse. L'évolution démographique crée des besoins qui font augmenter l'emploi dans les activités présentielles. Mais la forte croissance de la population entraîne un niveau d'équipement parfois en deçà des besoins, notamment dans le domaine sanitaire. Nouveaux arrivants à la recherche d'un emploi, les jeunes adultes vivent souvent seuls dans de petits appartements. Le solde naturel est positif, mais les naissances enregistrées en France sont moins nombreuses que ce que la répartition par âge de la population pourrait laisser penser. Ce déficit de natalité apparent peut-être partiellement expliqué par les quelque 600 nais-sances enregistrées chaque année en Suisse d'enfants dont la mère est domiciliée côté français. Enfin, à l'approche de la cinquantaine, le solde migratoire devient négatif et l'on quitte le territoire en nombre à l'âge de la retraite.

La Lettre Analyses
No Spécial 7
Paru le : 01/10/2011