Le Bilan démographique 2011 en Bretagne - une population en hausse constante malgré l'érosion du solde naturel (Octant Analyse n°30)

Robert Granger

Au 1er janvier 2011, 3 221 000 personnes vivent en Bretagne soit 23 500 de plus qu'en 2010. Les naissances sont quasi stables mais les décès sont en hausse de 2,1 %. Le solde naturel baisse donc fortement (- 10,5 %) et désormais le Finistère rejoint les Côtes-d'Armor parmi les départements enregistrant plus de décès que de naissances. Malgré une fécondité qui reste très légèrement supérieure à celle de la métropole, l'érosion du solde naturel tient à la structure relativement âgée de la population bretonne ainsi qu'à l'espérance de vie masculine qui reste toujours en retrait de la moyenne nationale.

Octant Analyse
No 30
Paru le : 19/06/2012