En Auvergne, des personnes dépendantes plus nombreuses et plus âgées à l'horizon 2030

Martine CAUWET, Insee Auvergne

L'accompagnement des personnes âgées dépendantes va devenir un enjeu sociétal majeur. En Auvergne, la population âgée ne pouvant effectuer seule tous les actes de la vie quotidienne devrait progresser de 18 % à 37 % entre 2010 et 2030 selon le scénario retenu. Cette hausse serait inférieure à celle projetée en France. Elle se déclinerait diversement dans les départements : la Haute-Loire et le Puy-de-Dôme seraient les plus affectés. Le nombre de personnes potentiellement dépendantes augmenterait plus fortement aux âges avancés. Les Auvergnats ayant perdu leur autonomie seraient de plus en plus âgés. Parmi eux, la part des hommes augmenterait mais resterait nettement minoritaire. Face à cette demande sanitaire et sociale croissante, le nombre d'emplois liés à l'accompagnement des séniors dépendants devrait progresser, notamment les services d'aide ménagère, de garde à domicile ou de portage de repas dont le volume en équivalent temps plein augmenterait de 38 % d'ici 2020.