L'auto-entreprise, un régime nouveau qui comble un manque

Florence MAIREY

En 2010, 5 550 demandes d'immatriculation d'auto-entreprise ont été déposées en Franche-Comté. Signe que ce nouveau régime comble un manque pour les micro-entreprises individuelles, 80 % de ces créations n'auraient pas vu le jour si le régime n'avait pas existé. Pour de nombreux auto-entrepreneurs, il s'agit avant tout de développer une activité de complément. Au moment de la création, près d'un auto-entrepreneur sur deux était salarié dans la région. Quatre secteurs d'activité regroupent la majorité des auto-entreprises, le commerce, les activités de services aux ménages, les activités de services aux entreprises et la construction. Les projets montés par les auto-entrepreneurs sont financièrement peu importants et seuls trois projets sur dix ont bénéficié d'aides publiques autres que celles directement liées au statut d'auto-entrepreneur.

l'Essentiel INSEE Franche-Comté
No 138
Paru le : 26/06/2012