Innovation en Poitou-Charentes : des PME en bonne place grâce à l'innovation de procédés et aux achats d'équipements

Alexandre Giraud et Jean-François Bigot

Entre 2008 et 2010, 57 % des PME picto-charentaises ont innové. C'est deux points de plus qu'au niveau national. Cette différence s'explique essentiellement par l'innovation de procédés et par une plus forte part des dépenses d'innovation consacrée à l'achat d'équipements, de machines ou de logiciels, au détriment de la recherche et développement. Lorsqu'un produit nouveau est introduit, l'impact sur le chiffre d'affaires est plus faible qu'au niveau national. L'innovation augmente avec la taille et le degré d'ouverture du marché. Elle est plus élevée pour les PME des services technologiques et de l'industrie manufacturière. Les coopérations, notamment à l'international, sont moins nombreuses qu'au niveau national. Elles se font essentiellement avec les fournisseurs ou les clients. Le frein à l'innovation le plus cité est son coût.

Décimal
No 322
Paru le : 24/10/2012