Début 2012 : l'activité au point mort

Bérangère Duplouy, Éric Rubiloni, Insee Provence-Alpes-Côte d'Azur

Depuis l'été 2011, l'économie mondiale doit faire face à plusieurs chocs défavorables : hausse du prix des matières premières, conséquences du Tsunami au Japon, durcissement des politiques budgétaires, aux États-Unis et en Europe. L'activité des économies avancées a tout de même légèrement progressé au premier trimestre 2012 : + 0,3 %, après + 0,2 % le trimestre précédent. Les évolutions ont cependant été différentes selon les pays ou les zones. Alors que l'activité croît vivement au Japon, en lien avec les aides à la reconstruction, le Royaume-Uni est en récession ; la zone euro, qui subit également les tensions qui règnent sur les dettes souveraines, en est proche. Les États-Unis et les pays émergents sont dans une position intermédiaire : leurs économies sont en croissance, mais à un rythme inférieur à celui d'avant-crise.

Synthèse
No 39
Paru le : 19/07/2012