Les services à la personne en Auvergne, des besoins accrus en 2020

Alain Batifoulier, Marylène Gauvin, Hélène Langin, Insee

En 2006, le recours des ménages aux services à la personne est plus important en Auvergne qu’au niveau national. Ainsi, avec 24 000 personnes, ce secteur est surreprésenté dans l’emploi salarié de la région (5,2 % contre 4,6 % au niveau national). Ce constat lié essentiellement à une population vieillissante devrait s’amplifier d’ici à 2020. Le nombre de ménages utilisateurs augmenterait de 5 à 10 % selon les départements auvergnats. La forme d’emploi majoritaire du secteur relie salarié et particulier-employeur, avec ou sans intermédiation des organismes agréés. Parmi ces établissements, 76 % relèvent de la sphère de l’économie sociale. Les services à la personne se caractérisent par un salariat âgé et principalement féminin ainsi que par l’omniprésence du temps partiel.