Sud meurthe-et-mosellan : une analyse multidimensionnelle du bien-être

Christian CALZADA, Pierre-Yves BERRARD - Insee Lorraine

Le revenu n'est pas le seul déterminant du bien-être, d'autres facteurs interviennent : l'insertion sur le marché du travail, la qualité du logement, les moyens de l'accessibilité, les aménités, etc., qui peuvent détériorer a priori la qualité de vie. Ils doivent être pris en compte pour mesurer le bien-être des individus, ce qui suppose que l'on sache estimer leur importance relative. L'approche par les capabilités ne réduit plus la pauvreté aux seules ressources monétaires, mais la voit comme une inadéquation des capabilités/capacités des individus, compte tenu de leur environnement social et de leurs caractéristiques personnelles. Sa traduction spatialisée permet de rendre compte du rôle joué par la localisation résidentielle sur les opportunités de bien-être. Ainsi le bien-être capabiliste mesuré à l'échelle de chaque commune du département permet de détecter l'existence de zones ségrégées et de rendre compte de l'effet d'agglomération joué par Nancy.

Economie Lorraine
No 249-250
Paru le : 18/02/2011