Immigrés en Nord-Pas-de-Calais : une implantation liée à l’histoire économique

Insee Nord-Pas-de-Calais

En 2007, 182 900 immigrés, soit 4,5 % de la population, résident dans le Nord-Pas-de-Calais. Plus de 60 % d’entre eux sont étrangers, les autres ayant acquis la nationalité française. Si la part d’immigrés dans la population régionale a baissé depuis les années soixante-dix, elle progresse légèrement depuis 1999. Aux courants migratoires les plus anciens venus de Belgique ou de Pologne, liés aux évolutions économiques de la région et de ces pays, ont succédé ceux de l’Europe du Sud et du Maghreb. En 2007, 72 % des immigrés nordistes sont originaires de six pays : Algérie, Maroc, Belgique, Italie, Portugal et Pologne. Une partie de l’ex bassin minier, la métropole lilloise et la zone frontalière de Sambre-Avesnois constituent les principaux territoires d’accueil. Les immigrés sont en moyenne plus âgés que les habitants du Nord-Pas-de-Calais avec un âge moyen de 47 ans contre 37 pour l’ensemble de la population. Cependant, depuis 1999 on observe un rajeunissement de leur moyenne d’âge, dû à la fois aux nouveaux arrivants plus jeunes d’Afrique du Nord et aux décès des anciens immigrés d’Europe de l’Est.