Pôle urbain de Saint-Étienne : un poids des cadres modeste, mais une tendance récente à la hausse

Julien Bruyas, Angélique Tholoniat-Frachisse, Epures - Alain Dupré, Mustapha Touahir, Insee Rhône-Alpes

Avec une hausse de plus de trois points en 10 ans, l'évolution de la part de cadres au sein du pôle urbain de Saint-Étienne s'inscrit dans la dynamique nationale. Ce taux, qui atteint 13,5 % de l'emploi total, reste cependant modeste. Des spécialisations économiques dans des branches moins qualifiées de l'industrie et du tertiaire, une mutation du tissu productif toujours en cours, et la proximité de la métropole lyonnaise en sont les principaux éléments explicatifs.

La Lettre Analyses
No 209
Paru le : 07/11/2013