Les salaires en Auvergne : une faiblesse mesurée

Marylène Gauvin, Insee Auvergne

En 2011, en Auvergne, un salarié du privé sur deux perçoit un salaire inférieur à 10 € nets de l'heure. Ce montant médian situe l'Auvergne au 15e rang des régions de France métropolitaine. La catégorie sociale étant la principale source de disparités salariales, le plus faible niveau des salaires auvergnats s'explique surtout par la sous-représentation des cadres et la surreprésentation des ouvriers dans la région. La rémunération augmente avec l'âge des salariés ou la taille de l'établissement. À profil identique, les femmes demeurent moins payées que les hommes.