Apprentis des Pays de la Loire : du premier pas dans l'autonomie à l'insertion professionnelle

Lionel KERDOMMAREC

Avec environ 29 000 apprentis en 2012, soit une légère baisse depuis 2009, les Pays de la Loire constituent une des places fortes de l'apprentissage en France. L'apprentissage attire malgré tout, principalement des hommes préparant des diplômes de niveaux CAP ou baccalauréat professionnel. Le profil évolue toutefois : augmentation des diplômes du supérieur, nouvelle attractivité des spécialités de la production pour les filles. Bâtiment, restauration et commerce restent les domaines qui rassemblent le plus d'effectifs. Les apprentis, qui naviguent entre leur domicile, le centre de formation d'apprentis et l'entreprise, ont besoin d'hébergement et de moyens de transport que les politiques publiques peuvent faciliter. L'enjeu est multiple et repose non seulement sur les formations et leur adaptation aux demandes des apprentis et des entreprises, mais aussi de l'insertion future sur le marché du travail. Dans la région, sept apprentis sur dix sont en emploi dans les sept mois qui suivent leur formation.

Étude
No 137 - 4 pages
Paru le : 23/06/2014