L'attractivité au cœur des enjeux de développement de l'arrondissement d'Aurillac

Martine Cauwet, Insee Auvergne

Depuis 2006, la vitalité démographique de l'arrondissement d'Aurillac s'essouffle, une tendance qui ne se retrouve pas dans les autres arrondissements de montagne de même nature. À l'avenir, la croissance démographique et le renouvellement de la force de travail de l'arrondissement d'Aurillac dépendront essentiellement de sa capacité à attirer durablement de nouveaux habitants. Le vieillissement de la population devrait induire de nouveaux besoins en termes d'habitat et de services. Le développement d'activités liées à la population résidente et touristique pourrait contribuer à soutenir l'emploi, dont l'évolution est atone depuis le début des années 2000. Progressivement, un déséquilibre s'installe entre les communes de la périphérie aurillacoise et celles des espaces plus ruraux. Les premières, plus dynamiques démographiquement, font face à une densification de l'habitat qui s'accompagne d'une intensification des déplacements quotidiens d'actifs. Les secondes sont confrontées au vieillissement de leur population, par ailleurs distante des commerces et services.