Natalité et attractivité dynamisent la démographie de Rhône-Alpes

Simon Desgouttes, Alain Dupré

La croissance démographique de la région Rhône-Alpes est rapide. Elle tient à la fois à l'excédent des naissances sur les décès et à l'excédent des arrivées sur les départs. Les quatre métropoles, Lyon, Grenoble, Saint-Étienne et Genève, participent à ce dynamisme qui en fait la deuxième région de France par sa population en 2011 (6 280 000 habitants) et par son poids dans l'accroissement démographique national entre 2006 et 2011.

La Lettre Analyses
No 212
Paru le : 14/01/2014