Une approche de la précarité en Midi-Pyrénées - Tableaux de bord / Données 2012 (édition 2014)

DRJSCS - Aromsa - Draaf - Pôle emploi - Fédération des Caf - Carsat - ARS - Insee Midi-Pyrénées

Les tableaux de bord de la précarité - données 2012 (édition 2014) proposent une photographie de la précarité. Ils s'appuient sur des indicateurs structurés selon quatre dimensions : chiffres-clés socio-économiques, minima sociaux, accès aux soins et bas revenus. Déclinés pour la France métropolitaine, Midi-Pyrénées et ses huit départements, ces indicateurs mettent en évidence deux évolutions : - en Midi-Pyrénées, le nombre d'allocataires des minima sociaux augmente de 5,0 % entre 2011 et 2012. Le ralentissement de l'activité économique en 2012 et la hausse du chômage qui en découle entrainent un accroissement du nombre d'allocataires du RSA socle non majoré de 6,7 % entre 2011 et 2012, après une hausse de 4,2 % en 2011. De même, le nombre de bénéficiaires de l'allocation de solidarité spécifique (ASS) progresse de façon très soutenue, de 13,0 % ; - en 2012, la part de la population en situation de précarité continue de s'accroître (+ 0,1 point) en Midi-Pyrénées, le taux de précarité financière atteignant 17,3 %. Ce taux est en hausse chaque année depuis 2009 et se rapproche de son niveau le plus élevé depuis 2005, soit 17,6 %. La précarité est nettement plus marquée en Ariège et dans le Tarn-et-Garonne qu'en moyenne régionale. Dans ces deux départements, plus d'une personne de moins de 65 ans sur cinq vit dans un foyer disposant de revenus inférieurs au seuil de bas revenus. Le département du Tarn n'est pas loin derrière avec 19,3 % de sa population sous le seuil de bas revenus.