Léger mieux pour l'économie francilienne

Jocelyne Mauguin, Insee Ile-de-France

 Dans la zone euro, après un moindre repli au premier trimestre 2013, l'activité devrait s'améliorer lentement durant le reste de l'année, grâce au dynamisme des échanges mondiaux et à une reprise des investissements des entreprises. L'activité en France resterait quasiment stable, grâce à un rebond de l'activité manufacturière mais avec une demande intérieure toujours faible. L'économie francilienne se caractérise au premier trimestre 2013 par un niveau d'emploi salarié en faible hausse et par une poursuite de la progression du taux de chômage. Les ventes de logements neufs augmentent début 2013 mais la fréquentation hôtelière reprend difficilement.

Note trimestrielle de conjoncture
No 03
Paru le : 12/07/2013