Enquête Information et Vie Quotidienne : Lire, écrire, compter : des savoirs fragiles en Guyane

Insee Guyane

En 2011, l'illettrisme touche 20 % de la population guyanaise primo-scolarisée en France métropolitaine ou dans les DOM, soit trois fois plus qu'en France hexagonale. Pour l'ensemble de la population, deux Guyanais âgés de 16 à 65 ans sur cinq connaissent des difficultés graves ou importantes face aux fondamentaux de l'écrit. Les personnes sans diplôme, au chômage ou en situation d'emploi précaire sont particulièrement touchées. Langue maternelle, âge et pays de première scolarisation, niveau de vie et diplôme des parents ainsi que la pratique de la lecture pendant l'enfance sont autant de facteurs qui influent sur la maîtrise de l'écrit en français.