Les dépenses de santé à la lumière des spécificités démographiques et territoriales

Mélanie Matzenauer

En 2010, les dépenses en soins de ville se sont élevées à 1 070 euros par habitant en Poitou- Charentes, soit 63 euros de moins qu'en moyenne nationale. À l'inverse, avec 675 euros de soins hospitaliers par habitant, la dépense régionale est supérieure de 25 euros à la moyenne nationale. Les dépenses moyennes par habitant diffèrent aussi d'un département à l'autre : plutôt élevées en Charente-Maritime et plus faibles dans la Vienne. Pour appréhender les dépenses de santé en Poitou- Charentes et les écarts entre territoires, il est nécessaire d'en identifier les principaux déterminants en matière démographique, sociale, sanitaire et d'offre de soins. Par exemple, la seule prise en compte du vieillissement de la population permet de rendre compte de l'apparente «surconsommation» en Charente-Maritime. Au-delà, la compréhension de ces mécanismes peut contribuer à la poursuite des objectifs de santé publique.

Décimal
No 327
Paru le : 26/06/2013