Le taux de chomage en 2012 : la Bretagne perd sa premiere place (Octant Analyse n° 48)

Isabelle Baudequin

Le marché du travail breton ne semble plus aujourd'hui protégé de la crise comme lors des années précédentes. Les signes de fragilité se multiplient. Avec une hausse du taux de chômage plus marquée qu'au niveau national depuis mi-2011, la Bretagne n'est désormais plus la région la moins exposée de France. En 2012, l'emploi a décroché et la région détient le record national de l'augmentation du nombre de demandeurs d'emplois. L'orientation sectorielle de l'économie régionale explique à elle seule une part importante de ces difficultés, quelquefois accentuées par des effets locaux. Très présents en Bretagne, l'industrie, notamment agroalimentaire, le tourisme et la construction ont connu une année difficile. Il en va de même pour l'intérim, également bien représenté dans la région.

Octant Analyse
No 48
Paru le : 31/05/2013