Le Lot-et-Garonne en bref - Édition 2013

Patricia Doublet

Avec 336 700 habitants, début 2012, le Lot-et-Garonne est le moins peuplé des départements aquitains. Son accroissement démographique n'est dû qu'au jeu des migrations. Pourtant la fécondité y est la plus élevée de la région, avec 198 enfants en moyenne pour 100 femmes. La crise n'a pas épargné le département et l'emploi total est en baisse depuis début 2007. L'emploi salarié est plutôt surreprésenté dans le commerce de gros. Les industries traditionnelles, de l'agroalimentaire et du bois, prédominent et côtoient des industries plus modernes, notamment pharmaceutiques ou aéronautiques. L'agriculture est nettement orientée vers les grandes cultures, blé tendre pour l'essentiel, et les cultures légumières et fruitières : pomme de terre primeur, tomate, prune d'ente, fraise, etc. Reflet d'une sous-représentation des cadres, les salaires versés sont nettement en dessous de la moyenne régionale. Un Lot-et-Garonnais sur six est par ailleurs touché par la pauvreté. Le Lot-et-Garonne bénéficie d'un riche patrimoine médiéval, de voies navigables et d'un parc de loisirs attirant de nombreux visiteurs. Au cours de la saison estivale 2012, la fréquentation a atteint 475 000 nuitées dans ses hôtels et campings.

Aquitaine e-publications
No 09
Paru le : 12/09/2013