La filière bois en Auvergne : la fabrication de meubles au premier plan

Claude Waszak, Insee Auvergne

Le massif forestier auvergnat, qui couvre plus du quart du territoire régional, place l'Auvergne en bonne position pour la production de bois sur pied et le volume de bois récolté. Pourtant, l'Auvergne occupe une position intermédiaire quant à la part de la filière bois dans l'emploi salarié total. Ces caractéristiques, associées à un volume de bois sur pied qui augmente plus vite qu'au niveau national, révèlent une valorisation économique locale insuffisante de la ressource. La forêt auvergnate, fortement morcelée, est exploitée par un très grand nombre de petits établissements, ce qui constitue un point faible pour la production et la récolte du bois. Le cœur de la filière bois auvergnate emploie 5 700 salariés, dont 90 % occupent des activités de transformation. En termes d'emploi, le sciage et le travail du bois sont plus développés qu'en France métropolitaine, avec la présence de grands établissements dans l'Allier. La seconde transformation, à l'inverse, l'est moins. Cependant, la fabrication de meubles, historiquement liée au Cantal, est très ancrée dans la région. Le poids de la filière bois dans l'emploi varie sensiblement sur le territoire auvergnat : s'il est peu élevé au nord (hormis le Livradois-Forez), il atteint plus du double de la moyenne régionale au sud. La filière bois auvergnate présente une certaine vulnérabilité dans plusieurs zones d'emploi, où l'activité est à la fois très spécialisée et très concentrée dans quelques grands établissements.