Contrastes sociaux et systèmes métropolitains : trajectoires économiques et transformations sociales des territoires

Arnaud DEGORRE, Nicolas LAVAL

Les centres économiques qui structurent l'Aire Métropolitaine de Lille ont connu, au cours des deux dernières décennies, des trajectoires contrastées. Le plus souvent, un essor économique s'accompagne d'une situation sociale plus favorable, comme à Lille ou Arras. Réciproquement, une dégradation économique, telle qu'à Maubeuge ou Hénin-Carvin, correspond à d'importantes difficultés sur le plan social. Toutefois, dynamisme économique et amélioration sociale ne vont pas toujours de pair : dans le Lensois ou le Valenciennois, les créations d'emploi, bien qu'en nette progression, n'ont pas permis de résorber les difficultés sociales. Autre exemple, à Roubaix-Tourcoing, le marché du travail orienté vers le tertiaire supérieur coexiste avec une surreprésentation de ménages modestes. Ces divergences tiennent notamment à l'ampleur des migrations alternantes au sein de l'Aire Métropolitaine de Lille et à l'inadéquation, selon les territoires, entre les compétences requises par les emplois et les qualifications des actifs.

Pages de Profils
No 137
Paru le : 11/10/2013