Des facteurs persistants d'inégalités salariales femmes-hommes

Martine Tornero

En Midi-Pyrénées en 2010, le revenu annuel net des femmes salariées est inférieur de 28 % à celui des hommes. Elles travaillent moins et leur salaire horaire est plus faible (- 19 % hors salariés des particuliers employeurs). Cet écart de salaire varie selon le profil du salarié et de l'établissement employeur mais près de la moitié de l'inégalité salariale reste non expliquée par ces caractéristiques observées. Les écarts sont les plus forts parmi les salariés les plus aisés et se creusent tout au long de la carrière. En cinq ans, les inégalités s'atténuent globalement, notamment sous l'effet d'une meilleure qualification des femmes.

6 Pages Midi-Pyrénées
No 153
Paru le : 28/11/2013