Les femmes et les hommes continuent de s'orienter vers des professions différentes

Luc Rigollet, Alain Dupré

De plus en plus actives, les femmes n'exercent cependant pas dans les mêmes secteurs que les hommes, ni dans les mêmes métiers. Malgré une augmentation de la part des hommes dans les métiers réputés "très féminins", le dynamisme de ces métiers conduit à une stagnation de la ségrégation professionnelle. Les femmes sont plus diplômées que les hommes, mais elles occupent des postes moins qualifiés. À caractéristiques égales, elles ont deux fois plus de risques d'être déclassées que les hommes.

La Lettre Analyses
No 222
Paru le : 21/02/2014