La Loire-Atlantique gagnante au jeu des transferts d'établissements

Gildas FOUASSON (Département de la Loire-Atlantique), Sylvie PAVEN (Insee)

Chaque année, 1 800 déménagements d'établissements concernent la Loire-Atlantique. Il s'agit principalement d'établissements de petite taille ou appartenant au secteur des services, notamment dans les fonctions métropolitaines telles que l'information et la communication. Malgré des échanges plutôt déficitaires avec ses voisins, le département s'avère globalement attractif : + 40 établissements par an en moyenne grâce à des échanges nombreux et bénéficiaires avec l'Île-de-France. La métropole nantaise a un rôle pivot dans cette dynamique : elle voit passer plus de la moitié des entrées et sorties de la région et est impliquée dans 7 transferts sur 10 au sein du département. Pour maintenir son attractivité à l'égard des entreprises, la disponibilité d'espaces et les coûts d'implantation restent des enjeux majeurs pour les pouvoirs publics.