La pauvreté en Champagne-Ardenne - La crise accentue la pauvreté et les disparités

Hervé Loiseau, Monique Saliou, Antoine Wallaert

En 2011, 202 800 Champardennais vivent sous le seuil de pauvreté avec moins de 977 euros par mois. Ils représentent 15,5 % de la population. Ce taux de pauvreté situe la Champagne-Ardenne au 6ème rang des régions françaises les plus défavorisées. La crise de 2008 a dégradé le niveau de vie des Champardennais, notamment celui des plus fragiles. Elle a aussi creusé les inégalités. Entre 2008 et 2011, le taux de pauvreté a progressé de 1,5 point, davantage qu'au niveau national (+1,2 point). L'augmentation est encore plus importante pour certaines catégories de la population : pour les jeunes champardennais de moins de 20 ans, elle est de 3,3 points. En 2011, 23,5 % d'entre eux vivent sous le seuil de pauvreté. La situation dans les territoires urbains de la région, qui présentaient déjà des fragilités avant la crise, s'est dégradée. Par contre, l'espace rural est plus épargné et la pauvreté y recule.

Insee flash
No 176
Paru le : 13/12/2013