Pauvreté en Moselle : un habitant sur sept

Pascal SERVRANCKX

En Moselle, 141 000 personnes vivent sous le seuil de pauvreté, soit un habitant sur sept. Cette proportion passe à une personne sur trois dans les familles monoparentales, les plus fragiles face à ce risque. Un enfant mosellan sur cinq vit dans un ménage pauvre. Le travail ne protège pas toujours de la pauvreté : les travailleurs à temps partiel, très fréquents en Moselle, en contrat précaire ou à bas salaires et les familles nombreuses vivant avec un seul salaire sont particulièrement exposés. En Moselle, 23% des salariés perçoivent des bas salaires, une proportion plus élevée qu’en Lorraine et en France. Le risque est plus fort chez les jeunes et les salariés en contrat à durée déterminée. Le Bassin Houiller est particulièrement touché. Entre 2002 et 2007, les écarts de revenus sont restés stables en Moselle, mais les revenus ont progressé plus vite dans l’espace urbain que dans l’espace rural.

Economie Lorraine
No 236
Paru le : 15/10/2010