Rodez, moteur du renouveau démographique de l’Aveyron

Pierre Lamotte (Insee)

Alors que l’Aveyron se dépeuplait de façon continue depuis plus d’un siècle, sa population augmente depuis 1999 grâce à un nombre d’arrivées supérieur à celui des départs. Le phénomène de périurbanisation contribue à densifier l’habitat dans les aires urbaines de Millau et surtout de Rodez, qui concentrent à elles deux l’essentiel de l’essor démographique du département. Ces flux migratoires n’ont pas modifié de façon significative les caractéristiques de la population aveyronnaise, qui reste marquée par le départ des jeunes en âge d’étudier et par une présence encore relativement forte d’agriculteurs.

6 Pages Midi-Pyrénées
No 122-12
Paru le : 09/12/2009