Services à la personne : un secteur économique en croissance, des emplois morcelés

Patricia Antonov-Zafirov

Les services à la personne représentent 70 000 emplois. Si l’on y adjoint les 17 000 assistantes maternelles, c’est presque autant de salariés que le secteur de la construction. La féminisation massive, l’âge élevé mais surtout le temps de travail réduit caractérisent le secteur. Si la rémunération horaire dépasse le smic, dans la région elle se situe toutefois sous la moyenne nationale du secteur. De plus, le faible nombre d’heures amène les salariés à multiplier les contrats voire à travailler en dehors du secteur. Dans ces conditions, l’accroissement possible du nombre de ménages utilisateurs dans les années à venir augmenterait le volume global de travail sans nécessairement se traduire par de fortes créations de postes.